Produits chimie du Département de chimie moléculaire - ICMG

L'institut de chimie moléculaire de Grenoble (ICMG), qui regroupe trois unités de recherche (DCM, DPM, CERMAV), est le lointain héritier du laboratoire de chimie de la faculté des sciences de Grenoble, institué au XIXe siècle. Peu d'objets ont été conservés de cette époque antérieure à l'installation des chimistes sur le campus en 1965.
La verrerie (fabriquée jusqu'à peu au sein du laboratoire) étant par définition fragile, les laboratoires de chimie conservent peu de matériel ancien. Mais des balances, colonnes de distillation, chromatographes, potentiostats ou spectromètres témoignent de l'évolution technique de ces dernières décennies.
Laboratoire de chimie de la faculté des sciences de Grenoble (19e siècle)
Le laboratoire de chimie à la fin du XIXe siècle (place de Verdun)
Laboratoire de chimie du département de chimie moléculaire
Un laboratoire du département de chimie moléculaire aujourd'hui

Un patrimoine contemporain : la chimiothèque

Chimiothèque du département de pharmacochimie moléculaire (ICMG)

Chimiothèque du département de chimie moléculaire (ICMG)

Des milliers de molécules diverses et complexes, conservées en chambre froide et mises à disposition des chercheurs et industriels : la chimiothèque de l'ICMG est un trésor pour les pharmacochimistes. Comme une bibliothèque, cette collection évolue : de nouvelles molécules découvertes au sein du laboratoire viennent l'enrichir, d'autres la quittent lorsqu'elles sont prêtées, mais toutes peuvent être rééditées si nécessaire.

Cette collection est née en 2003 d'un partenariat avec la chimiothèque nationale, qui fédère 70000 composés au sein de sa base de données.