Planche d'herbier (Androsace villosa) - Jardin du Lautaret © Univ. Grenoble Alpes

Planche d'herbier (Androsace villosa), 1874  

Fondé au XIXe siècle, le laboratoire de botanique de Grenoble est devenu une référence en végétation alpine. Ses recherches se sont notamment appuyées sur la station alpine du Lautaret, qui accueille grand public et chercheurs depuis 1899. Les équipes actuelles conservent dans le campus le fruit de plus d'un siècle de recherche, témoin de l'évolution de la flore alpine.

Les herbiers

L'herbier du laboratoire de botanique, constitué dès 1869, est aujourd'hui dispersé. Depuis 2005, le Jardin du Lautaret est responsable de la conservation des trois principaux ensembles restant à Grenoble :

  • Herbier du Lautaret
  • Herbier Ruffier-Lanche (1950 - 1960)
  • Lichens (1955 - 1957)
Loupe binoculaire - Jardin du Lautaret © Univ. Grenoble Alpes
Loupe binoculaire de Paul Ozenda, spécialiste des lichens et académicien (années 1960)

Les cartes de la végétation

Le laboratoire de botanique (devenu laboratoire de biologie végétale en 1955 puis laboratoire d'écologie alpine en 1995) est l'un des seuls en France à avoir mis en place des cartographies de végétation. De 1963 à 1988, plus de cent cartes de la végétation des systèmes montagneux ont été réalisées. Principalement concentrée sur le Sud-Est de la France, cette cartographie s'est étendue au delà de nos frontières (Alpes italiennes, Tyrol, Népal, Haïti...).
Ce travail a notamment été mené sous l'impulsion de Paul Ozenda, ancien directeur du laboratoire de biologie végétale et du jardin du Lautaret, et membre de l'académie des sciences depuis 1982.
Sacoche de cartogaphe - Jardin du Lautaret © Univ. Grenoble Alpes
Sacoche de cartographie : stéréoscope, tablette porte-image, crayons et autres objets (années 1960)
Carte écologique de Grenoble - Jardin du Lautaret
Carte écologique de Grenoble au 1/100000 (G. Cabaussel, 50 x 72 cm, 1965)