g

Nous, résidents de la République


L’université s’associe cette année avec le groupe Émile Dubois, compagnie de Jean-Claude Gallotta, autour de la création de Nous, résidents de la République. Ce projet de création participative réuni une centaine d'étudiants, d'enseignants-chercheurs et de personnels issus de la communauté universitaire.
Nous, résidents de la République est une création constituée de diverses tableaux de danse, théâtre et récits, travaillées tout au long de l’année qui seront accompagnés musicalement par le Student Groove Orchestra du CROUS de Grenoble. Des ateliers hebdomadaires autour de ces disciplines ont été mis en place à l’EST depuis le mois d’octobre. Ils seront ponctués de temps de résidences et de rencontres qui permettront de nourrir collectivement ce projet aux multiples facettes qui se déploiera lors de deux représentations en mars et avril 2020.


_______________________________________________________________________________

Chorégraphie Jean-Claude Gallotta, Groupe Émile Dubois
Direction artistique théâtrale  Aurélien Villard, metteur en scène de la Compagnie des Gentils
Direction artistique musicale  Philippe Soriano
Participants étudiants et personnels de l’Université Grenoble Alpes

Avec la collaboration artistique du Student Groove Orchestra du CROUS de Grenoble, de Radio Campus Grenoble et de la compagnie étudiante Les Attrape-corps
Un spectacle organisé par la Direction de la Culture et de la Culture scientifique de l’Université Grenoble Alpes et avec le soutien de l’IDEX Université Grenoble Alpes, de la MC2 : Grenoble, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne - Rhône-Alpes et la région Auvergne-Rhône-Alpes.


____________________________________________________________________________

Les ateliers

 

atelier©Pierre Reynard

Dans la cadre de cette création des ateliers autour de la danse, du théâtre et de la création radiophonique ont été lancés en octobre

3 questions à Jean-Claude Gallotta

jcg
©Nicolas Pianfetti

Nous, résidents de la République vu par Jean-Claude Gallotta. Découvrez son regard artistique autour du projet