Ensembles musicaux
À quoi ressemble un orchestre ou un chœur universitaire ? Quelles sont les spécificités de ces ensembles ? Comment sont-ils soutenus par les universités ? Autant de questions qui ont motivé la réalisation de cette étude, menée en 2017-2018 auprès de 43 ensembles dans 19 villes universitaires en France.

Depuis 2016, l’IDEX Université Grenoble Alpes a souhaité s’emparer de la thématique des ensembles musicaux universitaires, et renforcer le soutien apporté aux ensembles présents sur ses campus. Les chœurs et orchestres universitaires sont présents dans la plupart des campus de France, et sont des lieux privilégiés de pratique musicale en amateur, mais aussi d’échange et de rencontre entre étudiants, personnels universitaires et habitants des territoires. Leur vocation est tout autant artistique que pédagogique et relationnelle, et c’est pour répondre aux questionnements que soulève ce positionnement particulier qu’une étude a été menée par la Direction de la culture et de la culture scientifique de l’UGA.

Parmi 71 ensembles identifiés, 43 ont accepté de participer à l’enquête sous forme d’entretiens avec les personnes impliquées dans la direction de chaque ensemble : président-e-s d’associations, chef-fes d’orchestre et de chœur, membres des conseils d’administration… Devant la richesse du matériau recueilli, nous avons décidé d’en publier une synthèse pour la partager avec les autres ensembles universitaires et les réseaux intéressés par ces pratiques.

Cette synthèse, comme les entretiens qui ont permis de la constituer, est structurée autour de 8 thématiques : les caractéristiques générales des ensembles (nombre et profils des membres, historique, composition de l’ensemble), la gouvernance et les rattachements institutionnels, le budget, les moyens humains (direction musicale et autres personnels), les liens avec la formation, les activités (répétitions, concerts, projets récurrents ou exceptionnels, échanges), les choix artistiques, et la communication.

L’étude révèle une très grande diversité parmi ces ensembles, mais elle permet aussi d’identifier quelques éléments caractéristiques récurrents : l’accueil aussi ouvert que possible de praticiens amateurs combiné avec une exigence de qualité, l’amplitude des répertoires abordés, les commandes régulières à des compositeurs contemporains, la recherche d’échanges avec d’autres ensembles, et l’ouverture à des créations interdisciplinaires.